Toujours plus gros

le 08/05/2014 L'AGEFI Hebdo

A Londres, « le marché des changes ‘spot’ n’est absolument pas une activité régulée… Il y a un trou dans la régulation ». C’est Tracy McDermott qui le dit et il sait de quoi il parle puisqu’il est l’un des responsables de la Financial Conduct Authority (FCA). La plus grande place de marché des changes au monde (5.300 milliards de dollars échangés chaque jour) a des failles monumentales dans la supervision, a-t-il reconnu lors d’un sommet sur la régulation mondiale organisé par Reuters. Qu’on en juge : trois des dix-sept traders basés à Londres suspendus ou licenciés par leur banque pour manipulation de cours et entente n’étaient même pas enregistrés, et encore moins autorisés, auprès de la FCA. Et, parmi eux, l’ancien patron en Europe du marché spot chez Citi, une banque qui détient 15 % du marché mondial. Les deux autres travaillaient pour le compte de RBS. Reuters rapporte qu’une partie de l’assistance était stupéfaite en apprenant la nouvelle. Bouche bée. 

A lire aussi