Lloyds supprime 9.000 postes et ferme 150 agences

le 30/10/2014 L'AGEFI Hebdo

Prudence. La banque a réussi à passer, certes sans brio, les tests de résistance européens dont les résultats ont été publiés le 26 octobre (lire page 18), mais on ne peut pas dire que Lloyds accumule les bonnes nouvelles. Si son résultat imposable trimestriel publié le 28 a bondi de 41 %, la banque a annoncé, dans le cadre de son plan à trois ans, la suppression de 9.000 postes et la fermeture d’environ 150 agences, notamment face à l’essor de la banque à distance. Elle va provisionner 900 millions de livres (1,14 milliard d’euros) supplémentaires, ce qui porte à 11 milliards de livres (14 milliards d’euros) les provisions dans le dossier de vente de produits d’assurance-crédit dans des conditions litigieuses. Comme ses consœurs britanniques, Lloyds n’a pas terminé ses examens de santé : les résultats des tests de résistance menés par la Prudential Regulation Authority seront publiés le 16 décembre.

A lire aussi