Crédit Mutuel Arkéa rejoint les trois banques fondatrices de Paylib

le 10/07/2014 L'AGEFI Hebdo

Coopération. Ses fondateurs l’avaient annoncé dès le lancement de Paylib en septembre 2013 : le portefeuille électronique (e-wallet) proposé conjointement par BNP Paribas, La Banque Postale et Société Générale avait vocation à être une solution « interbancaire » et le consortium à être rejoint par d’autres acteurs bancaires. C’est chose faite puisque Crédit Mutuel Arkéa vient de s’associer aux trois banques fondatrices. Avec l’arrivée d’Arkéa, Paylib revendique plus de 24 millions d’utilisateurs potentiels de son service de paiement en ligne et en mobilité. Arkéa entend déployer l’offre auprès de l’ensemble de ses clients : 1,2 million de particuliers, dès début 2015. La banque avait lancé seule dès mai 2009 Pay2You, arrêté fin 2009 sans être parvenu à imposer son usage auprès de suffisamment de clients. « Nous croyons que la coopération interbancaire est indispensable pour fédérer les consommateurs autour de nouveaux usages, souligne Jean-Luc Dubois, directeur des moyens de paiement chez Arkéa. Notre partenariat avec Paylib en est le témoignage. Il garantira aux clients une offre largement répandue chez les commerçants sur tout le territoire. » Alors que les premiers e-wallets ont commencé à mourir en France (comme Buyster arrêté en juin), l’entrée d’Arkéa dans Paylib représente un pas vers la consolidation attendue du secteur. D’autres réseaux pourraient rejoindre l’aventure de ce portefeuille numérique qui comptabilise aujourd’hui près de 250.000 utilisateurs et 500 e-commerçants partenaires. Seul Paypal, introduit en France en 2000, a atteint à ce jour une taille significative sur le marché avec 6 millions de comptes actifs et 40.000 commerçants partenaires (L’Agefi Hebdo du 19 juin 2014).

A lire aussi