La Société Générale réorganise son équipe de direction

le 04/08/2020

La Société Générale à La Défense.
(RK.)

La Société Générale a annoncé mardi matin une réorganisation de son équipe dirigeante autour du directeur général, Frédéric Oudéa, avec la suppression de deux postes de directeur général délégué et la création de « nouveaux rôles de directeur général adjoint ».

Les deux postes de directeur général délégué supprimés correspondent à des non remplacements suite au départ de leurs titulaires. Séverin Cabannes quittera ses fonctions de directeur général délégué en charge des activités de banque de grande clientèle et solutions investisseurs à la fin de l'année 2020, après avoir fait valoir ses droits à la retraite. Autre départ celui de Philippe Heim qui quitte ses fonctions ce jour. Il était directeur général délégué en charge des activités de banque de détail à l’international, services Financiers & assurance.

Philippe Aymerich, directeur général délégué actuellement en charge notamment des activités de banque de détail en France, « voit sa supervision étendue à l'ensemble des activités de banque de détail à l'international et de crédit consommation, à la suite du départ de Philippe Heim », a expliqué la Société Générale.

Diony Lebot, directrice générale déléguée, voit ses fonctions étendues à la supervision des activités de services financiers et d'assurance du groupe.

Le directeur financier du groupe, William Kadouch-Chassaing, est nommé directeur général adjoint en charge des finances, directement rattaché à Frédéric Oudéa.

A compter du 1er janvier 2021, Slawomir Krupa deviendra directeur général adjoint en charge des activités de banque de grande clientèle et solutions investisseurs au niveau mondial. Il sera directement rattaché à Frédéric Oudéa.

Actuellement directeur de la stratégie du groupe, Sébastien Proto deviendra, à compter du 1er septembre 2020, directeur général adjoint, en charge des réseaux Société Générale et Crédit du Nord, et de leur direction Innovation, technologie et informatique. Il sera directement rattaché à Philippe Aymerich.

Ces changements interviennent au lendemain de la publication des résultats du deuxième trimestre de la banque, marqués par une perte nette de 1,26 milliard d’euros et par l’annonce de nouvelles mesures d’économies.

Sur le même sujet

A lire aussi