CVC Capital Partners acquiert le courtier April

le 31/12/2018

Evolem, holding du fondateur du courtier en assurance, est entrée en négociations exclusives avec le fonds CVC Capital Partners pour lui transférer sa participation de 65,13% dans April.

CVC Capital Partners acquiert le courtier April

Le courtier en assurance April a annoncé samedi l'entrée en négociations exclusives d'Evolem, la holding du fondateur du groupe, Bruno Rousset, avec le fonds britannique CVC Capital Partners en vue de lui céder sa participation de 65,13% dans April.

Le transfert se fera "à une société de reprise contrôlée par des fonds gérés par CVC dans laquelle Evolem détiendrait une part minoritaire aux côtés des fonds contrôlés par CVC et du management d'April", a précisé la société. Il serait effectué au prix de 22 euros par action April, soit une prime de 27,2% par rapport au dernier cours de clôture de vendredi et de 40,4% par rapport au cours moyen pondéré des six derniers mois. 

L'opération, qui a été approuvée par le conseil d'administration d'April, devra, si elle est réalisée, être accompagnée par une offre publique d'achat par CVC sur le solde du capital d'April, également à un prix de 22 euros par action. La réalisation de la transaction, une fois l'ensemble des autorisations obtenues, est attendue pour le deuxième trimestre 2019. 

Le prix payé par CVC pourra toutefois faire l'objet d'un ajustement - sous réserve d'une franchise de 10 millions d'euros - selon les résultats de la rectification réclamée par l'administration fiscale à April. Le 24 décembre dernier, le courtier en assurance avait indiqué que Bercy lui réclamait 69,8 millions d'euros à la suite d'investigations menées au titre des exercices 2007 à 2015 portant sur la territorialité de l'activité de réassurance de sa filiale Axeria Re, implantée à Malte. April avait alors affirmé contester l'interprétation de l'administration fiscale et étudier "les voies de droit à sa disposition". Le groupe avait également indiqué qu'il prévoyait d'enregistrer une provision de 15 millions d'euros dans ses comptes clos à fin 2018. 

Sur le même sujet

A lire aussi