L’économie mondiale n’arrive pas à se détourner des énergies fossiles

le 25/01/2023 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’élasticité des émissions de CO2 par rapport au PIB s’est réduite.

raffinerie pétrole essence énergie fossile
Les énergies fossiles représentaient encore 82% du mix primaire mondial en 2021.
(crédit Talpa de Pixabay)
D’Adam Smith à nos jours, la richesse des nations s’est bâtie sur les énergies fossiles : le charbon, le pétrole, le gaz sont devenus consubstantiels à nos modes de vie, et ils représentaient encore 82% du mix primaire mondial en 2021, autant dire l’essentiel de ce qui nourrit l’activité...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi