Le hedge fund Citadel signe une année exceptionnelle

le 24/01/2023 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds de Ken Griffin a engrangé 16 milliards de dollars de gains l'an dernier. Mieux que le record détenu depuis 2007 par John Paulson.

Le hedge fund Citadel signe une année exceptionnelle
Selon LCH, Citadel a généré 65,9 milliards de dollars de gains depuis son lancement en 1990.

Citadel, la société créée par Ken Griffin, a réalisé un profit de 16 milliards de dollars pour les investisseurs l’an dernier. Il s'agit du plus gros gain de l’histoire des hedge funds, selon le classement annuel de LCH Investments sur les fonds ayant engrangé le plus de profits depuis leur lancement (voir tableau). Le précédent record, de 15,6 milliards, était détenu depuis 2007 par John Paulson grâce à ses paris contre l'immobilier subprime américain en 2007. Citadel passe ainsi devant Bridgewater, le véhicule de Ray Dalio, qui a été pendant sept ans le numéro un au classement LCH. Viennent ensuite Millennium, Soros Fund Management et Elliott.

Ces performances record couronnent les paris gagnants des fonds multi-stratégies et des fonds macro, qui avaient misé sur la baisse des obligations et les mouvements de devises, et ont pu profiter de la hausse rapide des taux d'intérêt. A l'inverse, les fonds d'arbitrage spécialisés dans les actions ont subi de plein fouet la correction boursière de 2022. L'activiste TCI a ainsi perdu 8,1 milliards de dollars l'an dernier, et régresse de la 9e à la 14e place des hedge funds les plus performants depuis leur création. Même punition pour Lone Pine, qui a vu ses encours fondre de 10,9 milliards, à 15 milliards. La chute la plus spectaculaire est le fait de Tiger Global, qui aurait perdu 18 milliards l'an dernier, et a disparu du top 20.

Sur le même sujet

A lire aussi