Les exportateurs de pétrole connaissent des fortunes diverses

le 19/10/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les producteurs d'or noir n'ont pas tous bénéficié des hausses du prix du baril.

Aramco pétrole baril  essence brut  raffinerie
Les pays du Golfe figurent parmi les plus grands bénéficiaires de la remontée des prix du pétrole.
(Photo Aramco.)
Le constat peut sembler paradoxal : la remontée des prix du pétrole n’arrangera pas tous les exportateurs. Pourtant, le prix moyen du baril de Brent dépassera 104 dollars en 2022, selon les calculs de l’Agence Internationale de l’énergie, contre un prix moyen, sur les cinq dernières années, de 60...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi