L’inflation accélère à 10% sur un an en zone euro

le 30/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La hausse des prix a été principalement tirée par l'Allemagne, la Belgique, l'Italie et les Pays-Bas, où elle a atteint 17,1% en septembre.

inflation hausse des prix coût de la vie facture d’énergie consommation
En Allemagne, l’inflation pointe à 10,9%.
(AdobeStock.)

L’inflation en zone euro a de nouveau accéléré en passant de 9,1% sur un an en août à 10% en septembre, une accélération plus importante qu’attendu (9,7%) pour atteindre un nouveau plus haut historique, selon la première estimation publiée vendredi par Eurostat.

L’inflation hors énergie et produits alimentaires non transformés, l’indicateur suivi de près par la Banque centrale européenne (BCE), a aussi augmenté davantage que prévu, de 6,1% après +5,5% en août. Une mesure encore plus étroite, qui exclut aussi l’alcool et le tabac, ressort à 4,8%, après +4,3% le mois précédent.

Après les chiffres HICP publiés jeudi en hausse pour l’Allemagne (de 8,8% à 10,9%) et en baisse pour l’Espagne (de 10,5% à 9,3%), l’inflation est également ressortie en diminution en France (de 6,6% à 6,2%), mais elle est encore montée d’un cran en Italie (de 9,1% à 9,5%), et surtout aux Pays-Bas (de 13,7% à 17,1%) et en Belgique (de 10,5% à 12%).

Hausse des prix alimentaires

L’indice néerlandais a surtout été gonflé par la hausse des prix de l’énergie (+114% sur un an) et de l’alimentation (+10,5%) – l’institut CBS précise que la hausse des prix des ventes au détail était de 2% sur un mois en août a induit une chute des volumes des ventes de 6% et de la confiance des consommateurs.

De même en France, l’inflation des services aurait chuté de 3,9% à 3,2% en rythme annuel entre août et septembre, selon les statistiques de l’Insee, et c’est bien la hausse des prix alimentaires (de 7,9% à 9,9%) qui a soutenu l’indice, car les prix de l’énergie ont aussi beaucoup moins augmenté (17,8% après 22,7%).

Sur le même sujet

A lire aussi