Londres engage un dangereux bras de fer avec les investisseurs

le 26/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le plan de relance, non financé, de Liz Truss, fait exploser les coûts d'emprunt et risque d’imposer une politique monétaire encore plus restrictive. Une leçon à méditer

10 downing street à Londres, résidence de la Première ministre britannique
Le gouvernement britannique, emmené par la Première ministre Liz Truss, a exposé vendredi un nouveau plan de soutien budgétaire (Growth Plan).
(Photo GOV.UK)
Quelle politique budgétaire mener en plein choc inflationniste, et au moment où la politique monétaire se resserre ? Alors que Bercy présente ce lundi matin son projet de loi de finances 2023, avec un déficit à 5% du PIB, Paris peut méditer la leçon venue vendredi de Londres....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi