La droite et l’extrême droite l’emportent en Italie

le 26/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le parti de Giorgia Meloni, Fratelli d'Italia, a récolté 26% des suffrages selon des résultats préliminaires. Les principaux taux souverains de la zone euro montent.

La droite et l’extrême droite l’emportent en Italie
Giorgia Meloni devrait devenir présidente du Conseil.

Giorgia Meloni, cheffe de file du parti post-fasciste italien Fratelli d'Italia (Frères d'Italie), devrait devenir la première femme à présider le Conseil des ministres italien, après le triomphe de l'alliance des droites aux élections législatives qui se sont tenues dimanche en Italie.

L'alliance des droites formée par Fratelli d'Italia (FdI), la Ligue de Matteo Salvini et Forza Italia de Silvio Berlusconi, devrait bénéficier d'une solide majorité au Parlement italien.

Giorgia Meloni et ses alliés devront toutefois composer avec une situation politique difficile, qu'il s'agisse de l'envolée des coûts de l'énergie, de la dette publique, du risque de récession ou des retombées du conflit en Ukraine.

«Nous devons nous rappeler que nous n'en sommes encore qu'au début. A partir de demain, nous devrons prouver notre valeur», a déclaré Giorgia Meloni tôt lundi matin aux fidèles de son parti, selon Reuters.

Ton conciliant

Romaine, âgée de 45 ans, Giorgia Meloni s'est efforcée de se défaire des racines post-fascistes de son parti, qu'elle compare plus volontiers aux Tories britanniques, et a axé sa campagne sur la lutte contre l'immigration et sur la baisse des impôts.

Dans un discours prononcé après l'annonce des résultats, Giorgia Meloni a adopté un ton conciliant. «Si nous sommes appelés à gouverner ce pays, nous le ferons pour tous les Italiens, avec la volonté d'unir le peuple et de nous concentrer sur ce qui nous rapproche plutôt que sur ce qui nous divise», a-t-elle dit. «Le temps est venu d'être responsable.»

Les résultats préliminaires des élections donnent les FdI en tête, avec près de 26% des voix. Lors des précédentes élections législatives, le parti n'avait recueilli que 4,3% des suffrages.

La Ligue de Matteo Salvini a obtenu environ 9% des votes, contre plus de 17% il y a quatre ans, et Forza Italia de Silvio Berlusconi a recueilli environ 8% des suffrages.

Le Parti démocrate de centre gauche a recueilli 19% des voix, le Mouvement 5 étoiles a obtenu 16% des suffrages et le groupe centriste «Action» était crédité d'un peu plus de 7% des votes.

Les taux souverains montent

Sur le marché des taux, l'obligation souveraine italienne (BTP) à dix ans montait de 9 points de base (pb) le 26 septembre en début de matinée, à 4,45%. Les taux allemands (Bund) et français (OAT) grimpaient dans des proportions similaires, à respectivement 2,12% et 2,7%.

Sur le même sujet

A lire aussi