Les ménages craignent l’effet richesse des prêts à taux variable

le 05/07/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La part des prêts immobiliers à taux variable est élevée dans certains pays. Un risque récessif en période de resserrement monétaire.

Les resserrements monétaires pour lutter contre l’inflation ont déjà des effets sur les obligations et les actions, pas encore sur l’immobilier, dont les prix continuent à refléter des taux bas et d’abondantes liquidités. «Les effets se feront particulièrement sentir pour les actifs nécessitant...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi