L’immobilier américain continue d’envoyer des signaux contrastés

le 01/07/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Assez peu d’indicateurs se sont vraiment inversés malgré la hausse des taux depuis six mois.

immobilier résidentiel  dans une banlieue américaine
Selon le dernier rapport de la BRI, les ménages américains font désormais partie de ceux qui contractent le moins de prêts à taux variables.
(photo PublicCo Pixabay)
Aux Etats-Unis, le marché immobilier est souvent le premier secteur où se manifeste le ralentissement. Or certains indicateurs sont au rouge. L’indice National Association of Home Builders (NAHB) / Wells Fargo Housing Market Index (HMI) sur la confiance des constructeurs immobiliers américains a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi