La confiance des ménages recule en France et en Allemagne

le 28/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

En Allemagne, l'indice de confiance GfK devrait tomber à un plus bas depuis 1991, date de collecte des premières données pour l'ensemble du pays.

En France, le comportement de consommation des ménages français reste l’inconnue.
Les ménages allemands s'inquiètent particulièrement de la hausse du coût de la vie.
(crédit UE CE.)

La confiance des ménages se dégrade dans les deux premières économies de la zone euro. En France, elle a continué à se détériorer en juin, selon la dernière enquête de conjoncture de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), publiée mardi. 

L’indicateur synthétique de confiance des ménages s’inscrit en recul de 3 points en juin, pour s’établir à 82, un niveau bien inférieur à sa moyenne de longue période. 

Confiance au plus bas

«En juin, la part des ménages qui considèrent que le niveau de vie en France s'est amélioré au cours des douze derniers mois diminue», selon l’Insee. Le solde correspondant perd 7 points et reste nettement au-dessous de sa moyenne de longue période.

Parallèlement, la part des ménages qui considèrent en juin que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois en France augmente de nouveau. Le solde correspondant gagne 6 points et se situe au plus haut depuis l’été 2008.

En Allemagne, l’indicateur de GfK est attendu à un plus bas historique de -27,4 pour juillet, après -26,2 en juin. Les ménages allemands s’inquiètent particulièrement de la hausse du coût de la vie, l’indice portant sur les attentes en matière de revenus étant prévu à -33,5 après -23,7 un mois plus tôt.

Sur le même sujet

A lire aussi