Le gaz russe s’affirme comme nerf de la guerre

le 20/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Gazprom réduit ses flux au moment où le GNL américain destiné à l’Europe va être limité.

Installation Gazprom
Gazprom a réduit de 60% ses flux de gaz russe via le gazoduc stratégique Nord Stream 1 vers l’Allemagne.
(Photo Gazprom.)
Coincidence. Gazprom a réduit de 60% ses flux de gaz russe via le gazoduc stratégique Nord Stream 1 vers l’Allemagne. Cela a entraîné un nouveau rebond des prix des contrats sur le gaz européen qui ont pris 50% sur la semaine, avec un pic à 149 euros/MWh le 16 juin avant un retour à 130 euros/MWh...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi