L’interdiction des commissions de mouvement prend les gestionnaires au dépourvu

le 23/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ces commissions, qui seront interdites en 2026, rapportent entre 3% et 4% de revenus aux sociétés de gestion françaises.

Pour Facts & Figures, l’assurance-vie se trompe en privilégiant l’optimisation de sa marge de solvabilité au détriment des besoins de ses clients.
(Adobe stock)
Un arrêté surprise. Le secteur de la gestion d’actifs a découvert la publication, jeudi 19 mai au Journal officiel, d’un arrêté interdisant purement et simplement les très controversées, mais pourtant très pratiquées, commissions de mouvement. Ces dernières rapportent, chaque année au secteur,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi