Les financements structurés restent peu vulnérables à l’inflation

le 18/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une étude Moody’s liste les risques sur les portefeuilles de prêts en garantie des titrisations.

Avec le conflit en Ukraine, l’inflation européenne, très supérieure à la dernière décennie, n’aurait qu’un effet limité sur la performance des prêts sous-jacents à la plupart des financements structurés, note une étude de Moody’s. «Si l’inflation reste élevée durablement et que les banques...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi