Les prix des matières premières pourraient encore grimper de 40% selon JPMorgan

le 08/04/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Récolte de grains de blé
La hausse du prix des matières premières n’est peut être pas finie.
(Photo Couleur/Pixabay)

Selon JPMorgan, les cours des matières premières pourraient bondir de 40% - en territoire record - si les investisseurs augmentent leur allocation aux matières premières en période de hausse de l’inflation. Si ces allocations semblent actuellement supérieures aux moyennes historiques – plutôt 0,7% d’exposition aux futures dans les portefeuilles institutionnels que 0,3% avant 2008 -, elles ne sont pas tellement surpondérées, ce qui suggère des possibilités de hausses/de gains sur ces actifs, explique l’équipe de stratégistes dirigée par Nikolaos Panigirtzoglou. Goldman Sachs, qui prévient d’un choc prochain sur le cuivre dans une note ce jeudi, affiche le même optimisme sur les matières premières plus globalement lié à leur rôle de couverture contre l’inflation.

Sur le même sujet

A lire aussi