Le coût réel des prêts garantis par l’Etat reste incertain

le 17/02/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon la Cour des comptes, le coût prévisionnel semble réduit au regard des défauts attendus, mais peut encore évoluer.

Un chapitre dédié du rapport annuel de la Cour des comptes souligne l’efficacité globale des prêts garantis par l’Etat (PGE), et un risque de surcoût limité pour l’Etat. Pour rappel, ce dernier a apporté une garantie de 90% du montant pour les PME/TPE et 70% à 80% pour les plus grandes...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi