Les fonds de cryptoactifs ont divisé les régulateurs en 2021

le 30/12/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La France fait partie des pays les plus ouverts en la matière. Les Etats-Unis sont encore très prudents.

L'année 2021 aura été celle de l'adoption des fonds de cryptoactifs par les régulateurs européens. La France, en pointe, a été la première nation européenne à accueillir, dès 2017, un fonds alternatif dédié au bitcoin, grâce à Tobam, puis à accorder, en 2018, un premier agrément de gestion à une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi