Une décision de justice dévoile la «fragilité» d’Eraam

le 02/12/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un jugement opposant la société de gestion à un de ses prestataires, le tribunal souligne sa perte de plus de 2 millions d’euros en 2019 et la fonte de ses actifs gérés.

La société de gestion alternative française Europanel Research & Alternative Asset Management (Eraam), qui compte Edmond de Rothschild Asset Management (Edram) parmi ses actionnaires depuis 2019, traverse une situation délicate, selon les informations de NewsManagers. Sollicités, Eraam n'a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi