Le pétrole chute avec la possible libération des réserves stratégiques

le 19/11/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le pétrole chute avec la possible libération des réserves stratégiques
(Raffinerie de Whiting / Indiana USA. Photo BP Images.)

Les contrats Janvier 2022 sur le pétrole sont tombés jeudi à un creux de six semaines, à 77,90 dollars/baril pour le brut WTI et 80 dollars/baril pour le Brent. Cela porte les pertes au cours des deux derniers jours autour de 5% après une remontée en début de semaine, alors que les Etats-Unis demandaient à d’autres grands pays consommateurs de pétrole comme l’Inde, le Japon, la Corée du Sud et la Chine d’envisager une libération coordonnée de leurs réserves stratégiques de pétrole afin de faire baisser les prix. La demande des Etats-Unis reflète la frustration envers l’Organisation des pays producteurs de pétrole et ses alliés (Opep+) tels que la Russie qui ont rejeté les demandes de Washington d’augmenter plus rapidement que prévu leur production, alors que l’économie mondiale se remet de la pandémie.

Sur le même sujet

A lire aussi