Sienna continue son marché en France en rachetant Acofi

le 16/11/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Acofi est la troisième société de gestion acquise par le groupe belge en moins de six mois.

Sienna continue son marché en France en rachetant Acofi

La société d'investissement Sienna Investment Managers, filiale du belge Groupe Bruxelles Lambert, a annoncé dans un communiqué être entrée en négociation exclusive en vue de l’acquisition d’Acofi Gestion. Le groupe La Française, qui détient actuellement 40% du capital d’Acofi, et les associés non dirigeants de la société de gestion céderont leurs parts au groupe belge. A l’issue de cette opération, Sienna serait seul actionnaire de contrôle d’Acofi aux côtés de ses associés.

Acofi gère actuellement 2,4 milliards d’euros et est spécialisé dans quatre grandes thématiques de dette privée : l’immobilier d’entreprise, les infrastructures énergétiques, le financement spécialisé des entreprises industrielles et le secteur public. De son côté, Sienna Investment Managers est déjà présent dans l’immobilier et le private equity (en direct et au travers de fonds de fonds) ainsi que dans la gestion liquide. Cette acquisition porterait ses encours à 32,5 milliards d’euros.

Frénésie d'acquisitions

Au début du mois d’octobre, Sienna a déjà pris le contrôle de la société de gestion de Malakoff Humanis et de ses 20 milliards d’euros sous gestion. Trois mois plus tôt, en août, le groupe annonçait le rachat de la société de gestion immobilière L’Etoile Properties qui affiche 3 milliards d’euros d’encours. Avant ces acquisitions, au début de l’été, les encours de Sienna n’étaient que de 7 milliards d’euros.

En rejoignant Sienna, Acofi compte bénéficier « des synergies liées à l’ancrage européen » de la société repreneuse et du support du Groupe Bruxelles Lambert « en tant que sponsor stratégique », précise le communiqué. Auparavant, la société de gestion s’appuyait notamment sur son actionnaire de référence La Française pour promouvoir son offre. Celui-ci était entré au capital d'Acofi en 2014 avec une partiipation qu'il a porté progressivement à 40%. Mais le groupe a depuis changé ses perspectives, en lien avec l'évolution de son propre actionnaire, le Crédit Mutuel Nord Europe, qui doit rejoindre l'Alliance fédérale du Crédit Mutuel. "Mais les relations commerciales entre La Française et Acofi sont maintenues", précise Thibault de Satin Priest, fondateur et dirigeant d'Acofi. Lui-même et ses associés ont vendu au passage une bonne partie de leur participation puisque Sienna devrait être "très largement majoritaire".

Pour Sienna, cette dernière opération confirme la volonté de la société de devenir « un leader européen de la gestion alternative ». «Déjà engagés dans des processus de rapprochement avec des sociétés de gestion expertes dans d’autres domaines, nous allons démontrer notre capacité d’intégration au service d’une plate-forme alternative globale », déclare Pedro-Antonio Arias, directeur général de Sienna Investment Managers, cité dans un communiqué.

Sur le même sujet

A lire aussi