Pékin tente d’apaiser les craintes sur son secteur immobilier

le 18/10/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les autorités multiplient les mesures alors que la liste des défaillances s’allonge. La banque centrale pourrait assouplir sa politique si le ralentissement s’aggravait.

La déferlante prend de l’ampleur. Après Fantasia Holdings, un autre promoteur chinois, China Properties a fait défaut vendredi sur une obligation en dollar de 226 millions. Plus tôt dans la semaine, Sinic Holdings avait averti du risque encouru sur une obligation de 250 millions de dollars. Les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi