Le G7 s’accorde sur une taxation des multinationales d’au moins 15%

le 07/06/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les jalons d’un impôt minimum mondial sur les sociétés à 15% ont été posés par le G7 samedi. Jusqu’à 123,5 milliards d’euros pourraient rentrer tous les ans dans les caisses des Etats.

Rishi Sunak, le Chancelier de l'Échiquier, qui présidait la rencontre du G7 Finances.
Rishi Sunak, le Chancelier de l'Échiquier, qui présidait la rencontre du G7 Finances
(crédit HM Treasury.)
Un accord historique, ou du moins, un premier pas en avant. Les ministres des Finances du G7, réunis pendant deux jours à Londres, sont parvenus samedi à un accord sans précédent pour instaurer un impôt minimum sur les sociétés, visant au premier chef les plus grandes multinationales comme Google...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi