L’Espagne réintègre la dette de sa «bad bank»

le 24/03/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le passif de la Sareb, la structure de défaisance immobilière que l'Espagne a créée en 2012 pour assainir ses banques, devra être réintégré à la dette publique du pays. A la demande d'Eurostat, l'office statistique européen, Madrid va ainsi assumer 35 milliards d'euros de dette supplémentaire....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi