Les fonds «non verts» encourent des risques climatiques démultipliés

le 18/03/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les fonds bruns, investis dans des actifs plus polluants, ont tendance à être corrélés entre eux, révèle une étude du régulateur européen.

Les investisseurs se préoccupent de plus en plus de la planète
L'absence de définition commune des notations ESG entraîne nombre de confusions.
(Gerd Altmann de Pixabay)
Pour sa toute première étude sur le risque financier lié au changement climatique présent dans les  fonds d'investissement, l'Esma, l'autorité européenne de régulation des marchés financiers, est très claire : les fonds dits «verts» sont mieux protégés que leurs homologues «bruns» contre les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi