La «vie avec le virus» a amorti le choc de la deuxième vague

le 17/02/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une distanciation moins marquée que lors du premier confinement a permis aux économies de mieux résister fin 2020. Sans lever les risques à moyen terme.

C’est confirmé, la zone euro a résisté au quatrième trimestre 2020. L’économie s’est même moins contractée qu’initialement estimé, le PIB ayant baissé de 0,6% en rythme trimestriel (-5% sur un an), selon la deuxième estimation publiée hier par Eurostat. La contraction a non seulement été moins...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi