La coalition au pouvoir en Italie cherche un compromis sur sa relance

le 11/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après avoir chiffré à plus de 200 milliards d’euros les aides qu’elle toucherait en provenance de divers fonds européens pour relancer son économie, l’Italie cherche un compromis sur la gestion de ces aides qui a mené l’ancien premier ministre Matteo Renzi (Italia Viva) à menacer de ne pas voter...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi