Des restructurations de dette attendent les entreprises viables

le 16/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La faiblesse des défauts est en trompe-l’œil. Ces derniers vont augmenter et il va falloir éviter qu’ils ne touchent des entreprises viables, prévient le CAE.

mise en liquidation
Les économistes du CAE anticipent une hausse des défaillances.
(RK.)
C’est l’un des paradoxes de la crise économique liée au coronavirus. Le nombre de défaillances d’entreprises n’a pas augmenté, comme cela aurait dû être le cas compte tenu du choc sur l’économie, mais diminué. En France, les défauts étaient en baisse de 35,9% mi-novembre par rapport à la même...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi