Lion Capital en proie à un bras de fer avec ses investisseurs

le 26/11/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon nos informations, le gérant britannique a confié un mandat à Lazard dans l’optique de lever un continuation fund où figurent ses participations dans Picard et Authentic Brands.

Picard surgelés
Le maintien en portefeuille de la participation de Picard depuis près de dix ans questionne les investisseurs.
(VLD)
Considéré par certains de ses pairs comme un fonds zombie après les multiples déconvenues observées ces dernières années sur ses participations, Lion Capital n’a pas encore rendu les armes. Selon nos informations, le gérant britannique fondé il y a seize ans par Lyndon Lea, Robert Darwent et Neil...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi