La Hongrie et la Pologne bloquent le plan de relance européen

le 16/11/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

la Commission européenne à Bruxelles
(Crédit European Union)

Comme pressenti, la Hongrie et la Pologne viennent d’opposer leur veto à la mise en œuvre de l’ensemble du paquet décidé le 21 juillet par le Conseil lors d’une réunion des représentants permanents des Vingt-Sept à Bruxelles. Les deux Etats bloquent ainsi le lancement du processus de ratification de fait du plan de relance de 750 milliards d’euros par les parlements nationaux ainsi que l’adoption finale du cadre budgétaire 2021-2027 de 1074 milliards, agréé avec le Parlement européen (PE) la semaine passée, qui nécessitent tous deux un vote à l’unanimité.

Vent debout contre le nouveau mécanisme liant le versement de fonds du budget de l’UE au respect de l’État de droit, Varsovie et Budapest n’ont en revanche rien pu faire contre son adoption par une majorité qualifiée d’Etats membres. Si ce mécanisme est confirmé par le PE comme attendu, les deux Etats qui sont bénéficiaires nets du budget et du plan de relance, n’auront plus rien à obtenir. La mise en œuvre du paquet n’en demeurera pas moins suspendue à leur assentiment.

« Il revient maintenant à la Présidence allemande du Conseil de tenter de convaincre les gouvernements polonais et hongrois. Le sujet pourrait bien être abordé dès jeudi par les chefs d’Etat et de gouvernement en vidéoconférence», révèle une source européenne.

A lire aussi