L’espoir d’un vaccin anti-Covid fait s’envoler les marchés

le 09/11/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’espoir d’un vaccin anti-Covid fait s’envoler les marchés
(Photo Bloomberg.)

Déjà bien orientés sous l'effet de la victoire de Joe Biden, les marchés financiers s'envolent en milieu de journée lundi à la suite des annonces de Pfizer sur les résultats prometteurs de son vaccin anti-Covid en cours de développement.

A 13h30, l'indice Stoxx Europe 600 gagnait plus de 4,7%, à 383 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 bondissaient de plus de 6%. A Francfort, le DAX 30 s'adjugeait 5,9% et à Londres, le FTSE 100 prenait 4,6%. Les futures annoncent une forte hausse aussi à Wall Street. Le contrat sur le DJIA gagne 4%, celui sur le S&P s'adjuge 3,4% et celui sur le Nasdaq prend 2,4%.

Pfizer a annoncé lundi que son vaccin expérimental était efficace à plus de 90% pour prévenir le Covid-19, selon les premières données d'une vaste étude. Le groupe pharmaceutique américain et son partenaire allemand BioNTech sont les premiers à présenter des résultats positifs pour un essai clinique à grande échelle d'un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Les deux entreprises ont déclaré qu'elles n'avaient jusqu'à présent constaté aucun problème sérieux de sécurité pour le candidat-vaccin et qu'elles comptaient demander aux États-Unis une autorisation d'utilisation d'urgence dans le courant du mois.

Les actions des groupes les plus touchés par le Covid-19 sont évidemment les plus recherchées en Bourse. Air France-KLM bondit par exemple de plus de 30%, la foncière Klepierre de 34% (plus forte hausse du SBF120 à14 heures), tandis qu'Accor gagne plus de 20%.

Moins de volatilité espérée

Lundi matin, les marchés financiers avaient salué la victoire de Joe Biden et la diminution des incertitudes qu'elle implique. La division du pouvoir entre démocrates et républicains au Congrès pourrait limiter les hausses d'impôts et les dépenses publiques aux Etats-Unis, ce qui est bien vu par les investisseurs.

« Le marché se réjouit d'avoir davantage de certitudes et, espérons-le, moins de volatilité grâce à la victoire de Joe Biden », commente Ken Wong, gestionnaire de portefeuille chez Eastspring Investments. Les investisseurs saluent également la perspective que les républicains gardent le contrôle du Sénat, ce qui pourrait limiter la capacité des démocrates à introduire des initiatives majeures telles que la suppression de baisses d'impôts, ajoute-t-il.

Les marchés asiatiques apprécient Biden

Tai Hui, responsable de la stratégie de marchés de JPMorgan Asset Management en Asie, précise que la perspective de nouvelles hausses des droits de douane a diminué avec l'élection de Joe Biden, soutenant les marchés asiatiques. « Nombre de chocs subis ces trois dernières années deviendront une moindre préoccupation. Et les investisseurs s'en réjouiront », indique-t-il.

« Le consensus est que Joe Biden sera plus souple en matière de politique commerciale et étrangère, contrairement à Donald Trump qui est plus erratique et agressif», renchérit Colin Low, analyste de FSMOne.com à Singapour. «Cela profite aux actions chinoises et se voit dans le secteur cyclique, qui a augmenté plus rapidement que les autres secteurs ces derniers jours », précise-t-il.

En Asie, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo s'est adjugé 2,1%, tandis qu'à Hong Kong, le Hang Seng a gagné 1,2%. Le Shanghai Composite a avancé de 1,9%.

Sur le même sujet

A lire aussi