La forme de la reprise continue de faire débat

le 16/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec le K, une nouvelle lettre s’est ajoutée à l’alphabet qui permet d’illustrer l’évolution de l’économie.

La situation sans précédent créée par la crise sanitaire dans les domaines du tourisme et du transport aérien notamment pourrait conduire Bruxeles à revoir sa doctrine.
Le transport aérien figure parmi les secteurs perdants de cette sortie de crise.
(Bloomberg)
V , U, W, L et K ; ces cinq lettres ne sont pas le sigle d’une obscure organisation mais servent à illustrer les scénarios économiques et à justifier les récents mouvements boursiers. Le concept de reprise en K s’est substitué à celui en V. «C’est un nouvel avatar d’une sortie de crise par le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi