L’inquiétude réapparaît sur les marchés actions

le 12/06/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Panique à Wall Street
(Photo Nyse.)

Après une séquence de hausse quasiment ininterrompue depuis la mi-mai, les Bourses s'inquiètent de nouveau des conséquences de la pandémie de nouveau coronavirus.

La Bourse de New York a clôturé en fort recul jeudi, redoutant un impact durable de la pandémie de coronavirus sur l'économie au lendemain des prévisions présentées par la Réserve fédérale (Fed). L'indice Dow Jones (DJIA) a chuté de 6,9%, à 25.128,17 points, et l'indice élargi S&P 500 a reculé de 5,9%, à 3.002,10 points. Le Nasdaq Composite a fini en baisse de 5,3%, à 9.492,73 points. Il s'agit de la plus forte baisse des indices industriels depuis le mois de mars lorsque l'épidémie avait entraîné la mise en place de mesures de confinement et porté un coup d'arrêt à l'économie. 

Cet accès de pessimisme a été alimenté par les derniers chiffres sur la situation sanitaire aux Etats-Unis, qui ont relancé la crainte d'une deuxième vague de contaminations. Les cas d'infection par le coronavirus aux Etats-Unis sont désormais supérieurs à 2 millions et le nombre de décès a dépassé 111.000. Selon les données de l'Université Johns Hopkins, les contaminations sont reparties à la hausse en Floride, au Texas et en Californie.

En Europe, le CAC 40 , qui avait déjà essuyé trois séances de baisse consécutives depuis le début de la semaine, a terminé en repli de 4,71% à 4.815,60 points, au plus bas de la journée.

Sur le même sujet

A lire aussi