Les créanciers internationaux se portent au chevet des pays pauvres

le 15/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ces pays, notamment africains, bénéficieront d’un moratoire sur leur dette. Ils sont nombreux à demander l’aide d’urgence du FMI ou de la Banque mondiale.

Les ministres des Finances du G7 sont prêts à accorder aux pays les plus pauvres une suspension temporaire des paiements dus sur les créances bilatérales. Cette initiative, prise hier à l’issue d’une visioconférence, est réclamée depuis plusieurs semaines par un certain nombre de pays émergents,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi