State Street France perd son autonomie

le 20/09/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le patron historique de la banque dépositaire, Raphaël Rémond, est sur le départ. De nouvelles suppressions de postes sont à craindre, après la saignée dans la gestion d'actifs.

Déjà amputée d’une partie de ses équipes ces dernières années, l’activité française de la banque dépositaire américaine State Street va perdre sa tête. Raphaël Rémond devrait quitter son poste de directeur général dans les prochaines semaines, de même que son adjoint Bruno Noyon, directeur des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi