Christine Lagarde dévoile en partie sa feuille de route pour la BCE

le 30/08/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Christine Lagarde, directrice générale du FMI
(Bloomberg)

La Banque centrale européenne (BCE) doit être prête à agir face à un contexte difficile et elle dispose encore de marges de manoeuvre lui permettant de réduire les taux d'intérêt, même si cela peut constituer un défi en matière de stabilité financière, a déclaré sa future présidente, Christine Lagarde, dans une réponse écrite à la commission des Affaires économiques du Parlement européen, rendue publique jeudi. Confrontée à un ralentissement de la croissance au sein de la zone euro et à une inflation qui persiste à demeurer en-dessous de son objectif, la BCE a déjà promis de nouvelles mesures d'assouplissement lors de sa prochaine réunion de politique monétaire le 12 septembre. Ces mesures figureront parmi les dernières que prendra son actuel président, Mario Draghi, auquel Christine Lagarde doit succéder le 1er novembre.

 

Sur le même sujet

A lire aussi