Les régulateurs repoussent d'un an les exigences de marge pour les dérivés non compensés

le 24/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le report annoncé hier par le Comité de Bâle et l'OICV-Iosco soulagerait près de 700 contreparties.

Le Comité de Bâle et l'Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV-Iosco) se sont accordés hier sur une prolongation d'un an de la mise en œuvre des exigences de marge initiale pour les dérivés non compensés via une chambre de compensation centrale. Pour rappel, il avait été fixé...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi