Les émetteurs italiens profitent d’une fenêtre de tir sur le marché du crédit

le 23/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le renoncement européen à ouvrir une procédure pour déficit excessif a déclenché une vague d’émissions.

La Commission européenne a conclu, le 3 juillet au vu des engagements du gouvernement italien pour 2019, «qu’une procédure pour déficit excessif au titre de la dette n’est plus justifiée à ce stade», ce qui a été confirmé ensuite par l’Eurogroupe, même si le marché reste conscient que le sujet...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi