Olli Rehn juge nécessaire un nouveau soutien de la BCE

le 04/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Banque centrale européenne
(Bloomberg)

Le ralentissement de la zone euro n'a rien de momentané et la Banque centrale européenne (BCE) doit prendre de nouvelles mesures de soutien si elle veut remplir son mandat, a déclaré Olli Rehn, membre du Conseil des gouverneurs, au journal allemand Börsen Zeitung. « Si nous voulons vraiment respecter notre mandat, un soutien monétaire supplémentaire est désormais nécessaire, jusqu'à ce que les perspectives de croissance et d'inflation s'améliorent », explique-t-il dans cet entretien. « Il ne faut plus voir dans le ralentissement récent de la croissance un accès de faiblesse économique momentané, un 'passage à vide'. Nous subissons une phase prolongée de croissance faible », a ajouté le gouverneur de la banque centrale de Finlande.

Le stimulant pourrait prendre la forme d'un panachage entre une baisse de taux, une révision de la communication avancée ou une relance du programme d'achats d'actifs, a poursuivi Olli Rehn, se faisant l'écho du président Mario Draghi. Le Conseil des gouverneurs en décidera lors d'une de ses prochaines réunions, a-t-il ajouté, s'abstenant d'exprimer ses propres préférences.

Prié de dire si la BCE pourrait abaisser son taux de refinancement, actuellement nul, Olli Rehn a répondu que la réflexion portait sur le taux de dépôt, actuellement de -0,4%. Le banquier central finlandais a également souligné à quel point des anticipations d'inflation qui « restent bien trop basses » préoccupaient la BCE.

Les prochaines réunions de la BCE sont prévues le 25 juillet et le 12 septembre.

Sur le même sujet

A lire aussi