L’Europe vise un difficile compromis sur ses postes clés

le 20/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les divergences entre Paris et Berlin compliquent l'atteinte, dès ce jeudi lors d'un sommet européen, d'un consensus sur la présidence de la Commission et de la BCE.

Jens Weidmann, le président de la Bundesbank
Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, ne fait pas l’unanimité pour remplacer Mario Draghi.
(photo Bundesbank.)
Les dirigeants des pays de l'Union européenne vont tenter de s’accorder sur les nominations aux principaux postes à la tête de l'UE lors du Conseil qui s'ouvre ce jeudi à Bruxelles. Sont en jeu les présidences de la Commission européenne, de la BCE et du Conseil, et le poste de chef de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi