Natixis IM organise son pôle infrastructures

le 06/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gérant d’actifs annonce la création de Vauban Infrastructure Partners, issu du transfert de l'équipe infrastructure de Mirova vers une nouvelle filiale.

Différents modèles pour financer les infrastructures à long terme
La nouvelle entité sera dédiée à l’investissement en infrastructures.
(© Fotolia)

Le pôle de gestion dédié aux actifs réels et alternatifs de Natixis investment Managers (NIM) prend forme. Après l’annonce fin 2018 de la constitution de Flexstone Partners dans le private equity, le gérant d’actifs dévoile ce jeudi la création d’un nouvel affilié dédié à l’investissement en infrastructures, Vauban Infrastructure Partners. Né du transfert de l'équipe infrastructure de Mirova vers une nouvelle filiale spécialisée qui sera contrôlée à 85% par NIM, le gérant entend d’ici deux ou trois ans doubler ses encours sous gestion, qui totalisent pour l’heure 2,8 milliards d’euros.

«La création de Vauban Infrastructure Partners s’inscrit dans la continuité de nos initiatives pour renforcer le pôle dédié aux actifs réels de Natixis IM, souligne Jean Raby, le directeur général de NIM. Elle illustre également que la constitution de ce pôle ne repose pas uniquement sur la croissance externe mais aussi sur un développement organique».

Totalisant aujourd'hui une trentaine de personnes, l’équipe sera prochainement renforcée avec le recrutement d’une demi-douzaine de collaborateurs pour consolider les fonctions support. Pour l’heure centré sur l’Europe, où l’équipe a bouclé une cinquantaine d’opérations à l’image de ses investissements dans le groupe de plomberie et de chauffage Proxiserve et dans les parkings Indigo, Vauban Infrastructure entend à terme s’intéresser à l’Amérique du Nord et à l’Asie.

La création de Vauban Infrastructure, qui est spécialisé sur les actions, devrait être finalisée dans le courant du second semestre, une fois obtenu l’agrément de l’AMF. Vauban Infrastructure débutera une nouvelle levée de fonds après les cinq véhicules (Fideppp 1 et 2, BTP Impact Local, MCIF et CIF 2) lancés par Mirova ces dix dernières années. Cette levée bénéficiera de l’engouement des investisseurs pour les infrastructures. Les levées de fonds devraient atteindre 100 milliards de dollars cette année, contre 80 milliards en 2018 et 40 milliards en 2014.

«L’ESG (environnement, social, gouvernance, ndlr) est un axe très important dans notre philosophie d’investissement, ajoute Gwenola Chambon, directrice générale de Vauban Infrastructure. Nos fonds ont un positionnement spécifique, avec une logique de buy and hold sur des durées de détention de 25 ans conçue comme une alternative au marché obligataire, pour offrir des cash-flows résilients et une protection contre l’inflation aux institutionnels. Dans ce schéma, il est donc clé de maîtriser l’ensemble des risques, y compris extrafinanciers».

Sur le même sujet

A lire aussi