L’activité faible va pousser la BoJ dans ses retranchements

le 19/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les signes de ralentissement de l’économie coïncident avec la montée des craintes sur les effets néfastes d’un assouplissement monétaire supplémentaire.

L’année débute mal pour l’économie japonaise. Les exportations du pays ont poursuivi leur recul, à un rythme annuel de 1,2% plus fort que celui de 0,9% anticipé par le consensus, après -8,4% accusé en janvier, soit une chute de 3,4% sur les deux premiers mois de l’année. Ces chiffres s’ajoutent...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi