L’Esma n’interviendra pas sur les dérivés listés avant le Brexit

le 08/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Autorité estime que des alternatives aux plates-formes londoniennes seront accessibles en Europe d’ici au Brexit, rendant caduque la nécessité d’une intervention.

L’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a répondu par une fin de non-recevoir aux demandes des professionnels des marchés financiers de revoir l’obligation de négociation à laquelle sont soumises plusieurs classes de produits dérivés. Les dérivés concernés incluent certains dérivés de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi