Le Brésil est-il la nouvelle Arabie saoudite ?

le 05/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’importance du capital forestier pour réduire les émissions de CO2 et la hausse du prix du carbone pourraient rebattre les cartes de l’économie.

Les forêts sont un élément clé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les arbres couvrent 31% de la surface terrestre et chaque hectare de forêt élimine 10 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) de l'atmosphère chaque année. Les forêts du monde compensent l'équivalent de 40 gigatonnes (Gt)...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi