L'Iran juge le mécanisme commercial européen Instex insuffisant 

le 18/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le mécanisme d'échanges commerciaux proposé par les pays européens pour sauver l'accord de juillet 2015 sur le contrôle du programme nucléaire de l'Iran n'est pas suffisant, estime l'Iran. Instex, initié par la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne (E3), vise à contourner les sanctions...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi