Le Panel Allocation conserve un profil défensif

le 04/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les actions pèsent 46% des portefeuilles, en hausse d’un point, au détriment des obligations, à 41%. La poche de cash se dégonfle.

La prudence prévaut toujours en ce début février. Si la remontée des Bourses en janvier a rassuré les investisseurs, l’environnement politique et social instable et le ralentissement économique mondial conduisent le Panel Allocation à conserver un profil défensif. Les gestions se sont légèrement...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi