La menace russe reste entière pour les exportations de blé français

le 04/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Russie pourrait atteindre un nouveau record de production cette année et concurrencer le blé français sur ses marchés traditionnels, comme l’Algérie.

La période de grâce pour les exportateurs de blé français pourrait ne pas durer. Ils bénéficient pour le moment de conditions favorables, avec des prix du blé à plus de 200 euros la tonne sur Euronext depuis juillet dernier, en hausse de 30% sur un an. Il faut remonter à début 2014 pour retrouver...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi