La part des ménages français détenant un crédit est restée stable en 2018

le 30/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le léger recul des crédits à la consommation a été compensé par une nouvelle hausse de la détention de crédits immobiliers.

Après s’être nettement redressé en 2017, le taux de détention des crédits par les ménages s’est globalement stabilisé à 47,8% l’an dernier, montre la 31e édition de l’Observatoire des crédits aux ménages publié hier par la Fédération bancaire française (FBF). «Environ 8,5 millions de ménages ont...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi